Non.Eh bien ! madame de Montesson touchait de l'empereur une rente de cent mille écus pour avoir conservé dans son salon les traditions de la bonne société du temps de Louis XIV et de Louis XV. C'est juste la moitié de ce que la Chambre donne aujourd'hui à son neveu, pour qu'il fasse oublier à la France ce dont son oncle voulait qu'elle se souvînt. Vous ne croiriez pas une chose, mon cher ami, c'est que ces deux mots que je viens d'avoir l'imprudence de prononcer . la Chambre, me ramènent tout droit aux Mémoires du marquis d'Argenson. Comment cela . Vous allez voir. faux vanessa bruno sac pas cher «On se plaint, ditil, qu'il n'y a plus de conversation de nos jours en France, J'en sais bien la raison. C'est que la patience d'écouter diminue chaque jour chez nos contemporains. L'on écoute mal ou plutôt l'on n'écoute plus du tout. J'ai fait cette remarque dans la meilleure compagnie que je fréquente,» Or, mon cher ami, quelle est la meilleure compagnie que l'on puisse fréquenter de nos jours . C'est bien certainement celle que huit millions d'électeurs ont jugée digne de représenter les intérêts, les opinions, le génie de la France, C'est la Chambre, enfin. Eh bien ! entrez dans la Chambre, au hasard, au jour et à l'heure que vous voudrez. Il y a cent à parier contre un que vous trouverez à la tribune un homme qui parle, et sur les bancs cinq à six cents personnes, non pas qui l'écoutent, mais qui l'interrompent. imitation vanessa bruno pas cher C'est si vrai ce que je vous dis là . qu'il y a un article de la Constitution de 1848 qui interdit les interruptions. Ainsi comptez la quantité de soufflets et de coups de poing donnés à la Chambre depuis un an à peu près qu'elle s'est rassemblée .c'est innombrable ! Toujours au nom, bien entendu, de la liberté, de l'égalité et de la fraternité. Donc, mon cher ami, comme je vous le disais, je regrette bon nombre de choses, n'estce pas . quoique j'aie dépassé à peu près la moitié de la vie .eh bien ! celle que je regrette le plus entre toutes celles qui s'en sont allées ou qui s'en vont, c'est celle que regrettait le marquis d'Argenson il yA M. vanessa bruno pas cher *** 4Page 8 Les mille et un fantomesa cent ans .la courtoisie, Et cependant, du temps du marquis d'Argenson, on n'avait pas encore eu l'idée de s'appeler citoyen. Ainsi jugez. Si l'on avait dit au marquis d'Argenson, à l'époque où il écrivait ces mots, par exemple . «Voici où nous en sommes venus en France . la toile tombe . tout spectacle disparaît .